RESSOURCES EN EAU​

La rareté de l’eau et leur forte irrégularité dans l’espace et dans le temps au Maroc, à l’instar des  pays du sud de la Méditerranée est une problématique alarmante et centrale au développement humain et économique.

En effet et depuis 2015, une série d’années de faible hydraulicité a été observée, entraînant une baisse record des stocks d’eau. Cette problématique risque d’être exacerbée à l’avenir sous les effets de  l’accroissement de la demande en eau, du changement climatique et la forte pression exercée sur les ressources en eau par l’irrigation agricole et le sur-usage industriel et domestique.

Le potentiel en ressources en eau rapporté à la population en 2020 est estimé à 620 m3 /habitant/an. Ce ratio  classe  le Maroc parmi les pays à stress hydrique, étant inférieur à 1.000 m3/ habitant/an. 

Ainsi, la mise en œuvre de politiques de gestion durable des ressources hydriques, basée sur la rationalisation de l’utilisation de l’eau, l’innovation technologique dont le dessalement de l’eau de mer et la réutilisation des eaux usées et l’implication de toutes les parties prenantes de la société constituent des solutions prometteuses pour une meilleure Gestion Intégrée Durable de l’Eau.

C’est dans cette optique que le Centre International de Recherche et de Renforcement de Capacités (CI2RC) relevant de l’Ecole supérieure de Technologie d’Essaouira en partenariat avec la Fondation Friedrich Naumann pour la liberté, l’association Moga Green et d’autres partenaires, se sont mobilisés pour organiser une journée d’étude et de réflexion le thème : « Ressources en eau : Quelles mesures opérationnelles de prévention pour quelles stratégies de gestion ? ».

Conscients de l’importance du travail collectif, cette journée réunira une panoplie d’experts Morocco-allemands, de chercheurs, praticiens, ONGs et acteurs locaux pour débattre la problématique de l’eau, présenter et partager leurs expériences réussies en matière de la gestion et la rationalisation de l’utilisation de l’eau.

Des recommandations issues de la journée d’étude, les organisateurs envisagent produire des affiches, un film scientifique et des vidéos de sensibilisation qui seront utilisées au niveau de 230 établissements scolaires de la province, parallèlement, des sessions de formations auprès des coordinateurs des clubs d’environnement seront organisées.

Le mardi 8 mars par l’établissement Lycée collégial EL JADIDA. La journée sera aussi une occasion pour rendre hommage à la Femme Marocain

Leave a Comment

Your email address will not be published.

Scroll to Top